Abandon de chantier, malfaçons : que faire quand les travaux se passent mal ?

Un maître d’ouvrage est un professionnel qui connaît parfaitement le monde des affaires immobilières. Il devrait préalablement souscrire une assurance dommage ouvrage avant de démarrer son chantier. Cette souscription est faite partie des obligations, selon les lois, d’un maître d’ouvrage. Quelles sont les causes provoquant l’abandon de chantier ? Qu’entend-t-on par malfaçon ? Mais que faire quand les travaux se passent mal à cause des malfaçons et abandon de chantier ? 

Quelles sont les causes provoquant l’abandon de chantier ?

Pour des raisons différentes, un chantier pourrait être abandonné par le maitre d’ouvrage et son équipe. La faillite bouleversant l’entreprise responsable de l’exécution de travaux est une cause fréquente. La déclaration faillite prononcée par la société chargée de travaux empêche financièrement à mi-parcours le fonctionnement d’un chantier. Il est aussi possible qu’une grande partie des travaux n’est jamais démarrée à cause de négligence des outils non disponibles défauts techniques. Tout cela peut provoquer l’abandon du chantier. La mésentente entre ouvriers et l’entreprise exécutant les travaux est une autre cause de la fermeture d’un chantier. La personne intéressée touchée par l’abandon de chantier peut lancer un recours aux abandons de chantier. Et qu’entend-t-on par malfaçon ?       

Et c’est quoi la malfaçon ?

La malfaçon est une imperfection technique constatée concernant les travaux de construction et ou réhabilitation. Une défectuosité ou défaut technique d’une construction qui peut être provoquée par une entreprise exécutant de travaux de construction. C’est une négligence et faute professionnelle considérable volontaire et ou involontaire. Une faute professionnelle constatée est mentionnée comme réserve avant la réception technique provisoire. La malfaçon est aussi une autre raison citée dans les réserves et plaintes menées par la victime faisant un recours aux abandons de chantier à l’encontre du maître d’ouvrage en vue d’obtenir une réparation des préjudices. .

Mais que faire quand les travaux se passent mal ?

L’intéressé victime d’abandon de chantier et de malfaçons peut faire un recours aux abandons de chantier auprès de la compagnie assureur de l’entreprise titulaire du marché. C’est une démarche importante permettant de réclamer et de demander une réparation par la garantie dommage ouvrage particulier. Côté propriétaire il peut se retourner aussi contre l’entreprise. L’entrepreneur maitre d’ouvrage risque d’être poursuivi en justice pour les travaux mal faits et aussi non- achevés. Côté entreprise le maître d’ouvrage peut demander la réparation des travaux mal faits par une autre société de construction qualifiée. Mais il est conseillé au maître d’ouvrage de négocier avec la propriétaire.  

Travaux : bien choisir son professionnel, tour d’horizon des labels et qualifications
Quelle entreprise choisir pour mes travaux  ?