Choisir un rabot : pour quel usage ?

Le rabot est un outil de précision généralement indispensable pour travailler le bois. Si les premiers modèles devaient être manipulés à la main, il existe actuellement des rabots électriques plus performants et plus pratiques. Avant toute prise de décision, découvrez quel matériel choisir selon les travaux à effectuer et comment utiliser un rabot ?

Le rabot à bois manuel : pour quelle utilisation ?

Généralement utilisé pour la finition des menuiseries, le rabot à la main sert à aplanir ou à diminuer la surface du bois. Il peut aussi effectuer des rainures ou des moulures sur le support d’une manière régulière et homogène. Avec son fonctionnement manuel, cet outil facilite le dégrossissage du bois, l’enlèvement des traces de colles ou encore le redressement d’un bas de porte qui dépasse.

Idéalement associé à la scie et la ponceuse, il permet de façonner les ouvrages en bois ou de réduire leur épaisseur. Contrairement à la râpe ou la lime, utiliser un rabot évite la production de sciure et poussière. Comme l’outil retire des copeaux de bois, cela réduit considérablement les déchets.

Pourquoi opter pour un rabot électrique ?

Le modèle électrique est un outil électroportatif utilisé pour travailler les pièces de bois. En plus de servir pour le rabotage, il permet également d’ajuster, de dégrossir, voire de poncer les ouvrages réalisés. Jugé plus rapide et plus pratique comparé au rabot manuel, il facilite les travaux de menuiseries tout en ménageant vos efforts.

Vous pourrez d’ailleurs utiliser un rabot électrique pour obtenir des résultats plus pointus. Pouvant chanfreiner le bois jusqu’à 3 mm par passe, il sert généralement à dresser les chants, biseauter les arêtes ou encore créer des feuillures d’une vingtaine de millimètres.

Quel type d’outil choisir ?

Que vous souhaitiez utiliser un rabot manuel ou électrique, il faudra choisir l’outil à acheter selon la nature spécifique des travaux à réaliser. Notez bien qu’il existe sur le marché différents modèles de rabots ce qui complique la décision le cas échéant. Si vous êtes à la recherche d’un équipement pour créer ou assurer la finition des entailles, il faut opter pour une guimbarde. Ce genre de matériel sert également à dresser des rainures ou des mortaises. Afin de travailler les angles ou les coins de la pièce en bois, il vous faudra un rabot d’angle.

Le rabot à dents quant à lui est muni d’un peigne servant à redresser les grandes surfaces de bois. Les dents vont également créer des rainures qui faciliteront par la suite la colle. Cet outil se révèle souvent indispensable pour préparer les pièces en bois avant un placage ou un encollage.

Quelle est la puissance idéale pour votre scie plongeante  ?
Les perceuses visseuses sans fil : les avantages