Conseils pour choisir votre scie sauteuse électrique

scie sauteuse électrique

Comme pour tout matériel de bricolage, le choix d’une scie sauteuse électrique dépend de plusieurs critères. Certains sont essentiels, d’autres varient selon vos besoins. La scie sauteuse est un appareil très utile pour le bricolage. Cet outil électroportatif muni d’une lame amovible en action verticale de haut en bas permet de réaliser des coupes de diverses formes de manière nette et précise. Quelques conseils pour bien choisir votre scie sauteuse.

Pour un usage occasionnel, un modèle basique suffit

Le choix de votre scie sauteuse électrique est tout d’abord déterminé par votre profil de bricoleur et de l’usage que vous ferez de cet outil. Pour une utilisation unique ou occasionnelle, c’est-à-dire qui revient à couper pratiquement une seule pièce de bois dans l’année, un modèle d’entrée de gamme à moins de 100 €, voire un premier prix à quelques dizaines d’euros, suffit. Portez votre choix sur une scie sauteuse de 400 à 500 Watts dotée d’une profondeur de coupe de 60 mm dans le bois. Pour plus de précautions, veillez à prendre une garantie d’un an avec possibilité d’un échange standard.

Le modèle à choisir pour un usage régulier

Dans le cadre d’un usage régulier, privilégiez des scies sauteuses de gamme supérieure entre 100 € et 300 €. Pour ce type d’appareil il vous faut au moins une puissance de 700 Watts capable de réaliser une profondeur de coupe de 90 mm dans le bois, de 10 mm dans la tôle d’acier et de 30 mm dans les métaux non ferreux. Dans cette catégorie de scies sauteuses vous trouverez également des modèles dotés :

  • D’un mouvement pendulaire qui reproduit le mouvement naturel du sciage manuel
  • D’un variateur de vitesse. Cette fonction permet de régler la vitesse et la profondeur de coupe (l’épaisseur maximale que la scie est en mesure de découper). Le variateur va de 45 à 100 mm selon les modèles. D’une manière générale une scie sauteuse ne convient pas pour des panneaux très épais, à savoir supérieurs à 10 cm.
  • D’une inclinaison de lame à 45° pour faciliter les coupes en biais
  • D’un guide de coupe parallèle ou d’un guidage laser ligneur afin de limiter les dérives. Cette fonction s’avère très pratique pour tailler des planches avec une largeur régulière.
  • D’un système d’aspiration des poussières et de copeaux. Vous profiterez d’un meilleur confort et préserverez la propreté de votre zone de travail.

Pour votre tranquillité prenez une garantie de un ou deux ans.

Les fonctionnalités indispensables pour un modèle destiné à un usage intensif

Si vous prévoyez un usage régulier et intensif de votre scie sauteuse optez dans ce cas pour un matériel haut de gamme. Parmi ces modèles qui sont supérieurs à 300 € portez votre attention sur la présence obligatoire des points suivants qui viendront généralement compléter ceux présents sur les modèles de gamme inférieure cités plus haut :

  • Une puissance égale ou supérieure à 700 Watts
  • Une vitesse réglable. On distingue 3 vitesses de coupes : la coupe lente (carrelage, céramique…), la vitesse de coupe soutenue (plastique et métaux non ferreux), la vitesse de coupe rapide pour le bois.
  • L’éclairage de la zone de coupe, pratique si votre atelier est insuffisamment éclairé
  • Un mouvement pendulaire
  • Une inclinaison de lame à 45°
  • Un changement rapide de lame. Certaines scies sauteuses sont munies d’un système de fixation automatique de la lame qui évite les manipulations ennuyeuses.
  • Une cadence de coupe élevée (environ 2900 cps/mn)
  • Une profondeur de coupe de 135 mm dans le bois, de 20 mm dans l’aluminium et de 10 mm dans l’acier
  • Un pare-éclats qui réduit les éclats en comblant le vide autour de la lame. Cette fonction est très utile pour travailler les bois stratifiés
  • Des poignées ergonomiques facilitant la prise en main

Les marques reconnues représentent en général un bon choix mais pour plus de sûreté prenez une garantie de 2 ou 3 ans avec extension.

Les autres critères dont il faut tenir compte

Peut-être avez-vous l’habitude de travailler un matériau plus qu’un autre ? Dans ce cas, le choix de votre scie sauteuse dépendra de l’épaisseur et de la nature des matériaux que vous découpez le plus souvent. En fonction de la puissance vous couperez donc avec plus ou moins de facilité de l’acier ou des lames de parquet de large épaisseur. Pour résumer il vous faudra un outil de :

  • 350 Watts pour du bricolage occasionnel sur des pièces de faible profondeur
  • 500 Watts pour couper du bois d’une épaisseur de 60 à 70 mm, de 5 mm dans de l’acier et de 10 mm dans de l’aluminium
  • 700 Watts à 850 Watts pour couper du bois d’une épaisseur de 100 mm, de 30 mm dans l’aluminium, de 10 mm dans de l’acier. Le modèle de 850 Watts offre une utilisation plus confortable

Pensez aussi à choisir les bonnes lames en fonction du matériau à découper mais aussi de la coupe (arrondie ou droite) que vous désirez. Pour couper des métaux, choisissez une denture fine. Pour couper des matériaux épais, optez pour une lame à grande denture. Si vous souhaitez réaliser des découpes nettes privilégiez une lame à denture inversée. Cette dernière sera parfaite pour travailler avec précision le contreplaqué par exemple. L’ergonomie et la prise en main représentent un autre point important à considérer. Vous devez parvenir à bien tenir l’outil et à accéder facilement à la gâchette, même si vous êtes gaucher. Il existe également des modèles sans fil, plus maniables que les modèles filaires mais qui peuvent pêcher au niveau de la puissance et de l’autonomie s’ils ne disposent pas d’une batterie suffisamment performante.


Bricolage : comment bien choisir son outillage ?
La rénovation avant une vente